lesaventuresdespatates@gmail.com

À LA DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE BELGE

Jour 6 : Bruxelles et ses alentours

Vendredi 11 mai 2018

Après s’être installés dans notre Airbnb à Bruxelles la veille, nous partons aujourd’hui à la découverte de la petite ville de Louvain (ou Leuven en néerlandais) située à seulement 30 minutes de Bruxelles. Nous commençons par visiter le béguinage qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Un béguinage était autrefois un lieu d’habitation pour les veuves ou les célibataires qui souhaitaient avoir une vie religieuse. Celui de Louvain a été créé au 13ème siècle et a abrité jusqu’à 200 béguines. Dorénavant, ce sont des étudiants et des professeurs de l’université catholique de la ville qui occupent les 80 maisons et les anciens couvents.

Ce lieu dégage une ambiance très apaisante. Nous étions d’ailleurs surpris de croiser si peu de monde dans un monument classé à l’Unesco. Les maisons et l’église sont extrêmement bien conservées à tel point que l’on a l’impression de faire un bon dans le passé. Un endroit à ne pas manquer à Louvain !

Nous partons maintenant visiter le centre ville et nous avons hâte de voir l’hôtel de ville (Stadhuis en néerlandais) de Louvain qui est très particulier. La ville est petite et après avoir garé la voiture, il est possible de tout visiter à pied. Notre déception est énorme lorsque nous découvrons que l’hôtel de ville est en rénovation et de grands échafaudages enlaidissent le bâtiment… Il y a tout de même une façade que nous pouvons admirer. Ce bâtiment datant du 15ème siècle est impressionnant en raison de sa taille mais aussi de tous les détails qui ornent ses façades. Il mérite donc amplement sa réputation.

Nous continuons de nous balader dans la ville et découvrons de jolies rues avec de beaux bâtiments tels que l’imposante bibliothèque universitaire (dernière photo). Nous profitons de ce beau soleil pour déjeuner en terrasse avant de partir. Nous sommes tombés complètement sous le charme de cette petite ville flamande.

Nous nous rendons ensuite à la forêt Hallerbos. Elle est surnommée la forêt bleue en raison des jacinthes sauvages qui y fleurissent chaque printemps. Nous nous attendions donc à voir le sol tapissé de fleurs violettes, comme on peut le voir sur Google Image. Et bien que nenni ! Après une longue marche en forêt, nous avons aperçu seulement quelques fleurs car la plupart étaient fanées… Ces jacinthes fleurissent fin avril et fanent déjà début mai, ce qui laisse un laps de temps très restreint pour les voir. La balade ne vaut pas forcément le détour car la forêt est assez quelconque.

Assez déçus de notre balade en forêt, nous retournons à Bruxelles en fin d’après-midi. Avant de rentrer au Airbnb, nous décidons de faire un petit détour par la Grand-Place et le Manneken-Pis. C’est de nouveau une première pour Monsieur Patate qui n’était jamais venu en Belgique. La Grand-Place de Bruxelles est bordée par la mairie et son beffroi,  la maison du roi ainsi que par des maisons à l’architecture typique. On ne peut qu’être émerveillé en arrivant sur cette place mythique.

A quelques pas seulement de la Grand-Place, se trouve le Manneken-Pis. Cette fontaine représentant un petit garçon faisant pipi est devenue le symbole de la ville de Bruxelles. Monsieur Patate était assez surpris que la statue mondialement connue soit si petite (seulement 55,5 centimètres). 

IMG_7477

Nous avons eu aujourd’hui un bref aperçu de la ville de Bruxelles mais nous l’explorerons plus en profondeur demain.


Jour 7 : Une visite atypique de Bruxelles

Samedi 12 mai 2018

Cette nouvelle journée en Belgique sera exclusivement consacrée à la découverte de Bruxelles. Sur notre chemin pour rejoindre le centre ville à pied, nous visitons la très jolie cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles

Après avoir dégusté des spécialités belges pour le déjeuner, nous entamons le parcours de la BD. Celui-ci a été créé par la ville de Bruxelles pour mettre à l’honneur la bande dessinée belge. Après avoir récupéré un plan à l’office du tourisme situé sur la Grand-Place, il faut se livrer à une véritable chasse au trésor. C’est une manière vraiment ludique et atypique de visiter la capitale belge. Le parcours compte 47 fresques et nous en avons trouvé 28, ce qui est plutôt pas mal ! Ces immenses fresques donnent un charme fou aux rues bruxelloises.

Malheureusement, dans les quartiers du sud de la ville, la plupart des fresques sont vandalisées. Nous sommes écoeurés de voir ces chef d’oeuvres ruinés par des tags. Il n’y a là aucun respect du travail qui a été réalisé par l’artiste… Le pire dans tout ça, c’est que la ville de Bruxelles restaure à de nombreuses reprises les peintures mais elles sont aussitôt de nouveau saccagées… Quel dommage !

Le parcours de la BD nous donne l’occasion de repasser devant le Manneken-Pis. Quelle n’a pas été notre surprise en découvrant qu’il était déguisée ! Nous l’ignorions mais la statue change de costumes à plusieurs reprises dans la journée. Depuis le 12 mai 2018 (énorme coïncidence !), la garde-robe du Manneken-Pis compte 1000 tenues.

IMG_7527

Et pour finir la journée, nous rentrons à pied à l’appartement. La ville de Bruxelles n’a pas été un coup de coeur mais nous recommandons tout de même grandement le parcours de la BD qui permet de découvrir la ville de manière plutôt insolite !


Jour 8 : La petite venise du nord

Dimanche 13 mai 2018

Le dernier jour de ce road trip est arrivé et avant de rentrer à Paris, nous décidons de faire un petit détour par Bruges. Malheureusement, pour la première fois du voyage, le beau temps n’est pas au rendez-vous. Après s’être garés au parking de la gare de Bruges, nous rejoignons le centre-ville en passant par le parc Minnewater. Celui-ci est principalement connu pour son lac.

Juste à côté du parc Minnewater se trouve le béguinage de Bruges. Il est complètement différent de celui que nous avons vu à Louvain. Cette fois, les maisons sont blanches et construites autour d’une cour verdoyante. L’endroit est tellement calme que nous n’osons pas faire de bruit et partons rapidement.

Après avoir dégusté notre premier cornet de frites belges (une tuerie), nous embarquons dans un petit bateau afin de découvrir les canaux de Bruges. Pour 8€ par personne, nous avons droit à une visite guidée de 30 minutes. Cela permet de visiter la ville sous un angle complètement différent mais aussi de découvrir des endroits qui ne sont pas accessibles à pied.

Nous partons ensuite visiter Bruges, mais à pied cette fois-ci. Nous nous rendons alors sur la Grand-Place, surmontée par son magnifique beffroi. Cette immense tour médiévale de 83 mètres de haut est d’ailleurs classée à l’Unesco. Il ne faut surtout pas quitter la place avant d’avoir entendu les 47 carillons sonner le changement d’heure. Il ne faut pas non plus manquer les délicieuses gaufres de Chez Albert, tout simplement les meilleures que nous avons mangées.

Direction ensuite la basilique du Saint-Sang qui se situe sur la place du Bourg. L’extérieur tout comme l’intérieur de l’édifice religieux sont assez atypiques et méritent le coup d’oeil.

Nous terminons cette visite de Bruges en passant par le fameux quai du Rosaire (Rozenhoedkaai en néerlandais). Il s’agit de l’endroit le plus photographié de Bruges alors inutile de préciser que nous n’étions pas seuls sur les lieux. D’ici, on peut contempler les canaux de la ville mais aussi le beffroi qui se dresse au loin. Nous terminons donc notre visite de Bruges en beauté.

IMG_7665

Il est maintenant tant de reprendre la route pour rentrer en France. C’est ainsi que s’achève notre road trip en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. Bien que nous ayons opté pour ces destinations par défaut seulement quelques jours avant le départ, nous ne regrettons pas du tout ce choix ! Nous avons eu un temps magnifique et des paysages verdoyants durant tout notre voyage. Alors pour vos prochaines vacances au printemps, pensez à ce coin de l’Europe qui réserve de belles surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :