lesaventuresdespatates@gmail.com

LES LACS MULTICOLORES DU KELIMUTU

Jour 21 : En route pour Moni

Vendredi 28 juillet 2017

Ce matin nous quittons la chambre d'hôte très tôt car nous prenons l'avion à 10h35. Nous prenons un Uber pour rejoindre l'aéroport de Denpasar. Après quelques mésaventures avec le chauffeur qui a tenté de nous arnaquer, nous arrivons à l'aéroport une heure plus tard.

Nous prenons 3 vols différents avant d'arriver à Ende. C'est la première fois que nous prenons des avions à hélice. Bien que la compagnie NAM Air soit sur liste noire, tout s'est très bien passé. Nous avons pu contempler les paysages à travers le hublot. On a notamment aperçu les petites îles Gilis.

Nous arrivons à Ende à 15h30. C'est le plus petit aéroport que nous n'ayons jamais vu ! A la sortie, des chauffeurs nous proposent des prix exorbitants pour rejoindre le village de Moni. On décide donc de marcher en direction de la gare routière. En arrivant, on nous dit qu'il est trop tard et que les bus publics ne circulent plus... Nous sommes coincés, obligés de prendre un bémo transformé en boîte de nuit par les jeunes qui le conduisent. Après 1h30 de route nous arrivons au village, il faut maintenant trouver un toit où dormir. Par chance, nous trouvons une chambre vraiment propre avec même de l'eau chaude ! La propriétaire nous trouve également un chauffeur pour rejoindre le Kelimutu. Après un bon dîner, nous allons nous reposer car on se lève à 4h30 le lendemain matin.


Jour 22 : Rencontre avec le Kelimutu

Samedi 29 juillet

Après une courte nuit, le chauffeur, qui se trouve être le frère de la propriétaire de la chambre d'hôte, vient nous chercher. Pour accéder au Kelimutu, il faut s'acquitter des droits d'entrée pour 150'000 roupies. Le chauffeur nous dépose sur le parking, on enfile nos lampes frontales et c'est parti pour 30 minutes de marche ! Le sentier est vraiment bien balisé et entretenu.

Nous arrivons au sommet d'où nous avons une vue à 360°. Quelques touristes sont déjà présents et le soleil commence déjà à se lever. La vue est juste incroyable, on distingue de plus en plus les montagnes autour de nous et les lacs du volcan.

IMG_3881

De nombreux singes se joignent à nous. Eux aussi attendent que le soleil se lève. Sachez que les déchets présents au Kelimutu sont en fait dus aux singes qui fouillent dans les poubelles. Les locaux ne trouvent pas de système que les singes n'arriveraient pas à ouvrir. Ces petites bêtes ont beau être mignonnes, mieux vaut ne pas les approcher de trop près, ils restent des animaux sauvages !

Après quelques minutes d'attente, on découvre avec émerveillement un lac bleu turquoise et un autre bleu vert foncé. Ces deux derniers ne sont séparés que par une paroi en pierre. Le troisième lac, plus éloigné, est recouvert d'un brouillard assez épais. Les couleurs des lacs peuvent varier entre le bleu, le vert, le rouge, le marron et même le noir. Pour les Indonésiens, ces lacs sont sacrés et abriteraient des esprits. 

Alors que tous les autres touristes sont déjà partis, la brume se disperse peu à peu sur le troisième lac. On découvre alors une eau noire où se reflètent parfaitement les rochers et les arbres. C'est tout simplement fascinant !

Cela fait plusieurs heures que nous sommes là, à contempler ce mystérieux volcan, mais il est maintenant temps de redescendre. Sur le chemin, on s'arrête à un autre point de vue qui permet d'être au plus proche du lac bleu foncé.

Nous arrivons au parking où notre chauffeur nous attendait patiemment. Sur le retour, il nous propose de faire quelques arrêts pour prendre des photos. Pour cette étape au Kelimutu, on a décidé de vraiment prendre notre temps. C'est sûrement l'île de Flores qui nous fait cet effet !

Après un bon petit-déjeuner, il est déjà 10h et c'est le moment de repartir ! Nous décidons de prendre le bus pour rejoindre la ville de Bajawa. La compagnie Gunung Mas traverse l'île de Flores en empruntant la route TransFlores. Il n'y a évidemment ni arrêt de bus, ni horaires fixes. Il suffit juste de faire signe au chauffeur de s'arrêter. Pour 100'000 roupies par personne, nous voilà installés dans le bus direction Bajawa. Le bus fait un arrêt à Ende pour déjeuner mais nous en profitons pour acheter une carte SIM. Nous voilà repartis ! Les paysages sont magnifiques et le bus roule tellement doucement que nous avons le temps d'en profiter.

Nous arrivons enfin à Bajawa en début de soirée. Pour faire les 170km qui séparent Moni et Bajawa, il aura fallu environ 7 heures. Il est déjà tard, nous trouvons une chambre, allons dîner et nous couchons après cette longue journée !


 

Estevania Lodge Hotel
Prix : 20€ la nuit avec le petit déjeuner
TripAdvisor : 1 / 10
Chambre propre, eau chaude et bonne literie

Bintang Cafe & Restaurant
Bons plats, ambiance et cadre sympathique

Volcan Kelimutu
3 lacs colorés

15,8 kilomètres à pied
224 kilomètres en bus
705 kilomètres en avion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :