lesaventuresdespatates@gmail.com

LES PATATES À LANZAROTE

Après plus de 6 mois sans voyager, nous voilà partis pour une nouvelle destination : les îles Canaries et plus précisément Lanzarote. Cette petite île de 60 km de long est située au large des côtes du Maroc. Lanzarote est surtout connu pour son activité volcanique remarquable. En effet, elle compte pas moins de 110 volcans ! De quoi bien nous occuper pour nos 5 jours sur l’île…


Jour 1 : Bienvenue aux Canaries

Samedi 24 mars 2018

Après 4h de vol, nous apercevons enfin l’île de Lanzarote, ses volcans et ses maisons blanches à travers le hublot. Il est déjà 15h alors nous allons rapidement récupérer la voiture et nous voilà sur les routes de l’île !

Direction Arrecife, la capitale de l’île pour notre premier arrêt. Nous commençons par une balade autour du Charco de San Gines. Il s’agit d’un port avec de nombreuses barques plus petites les unes que les autres. 

Nous nous arrêtons ensuite rapidement devant l’église de San Gines, qu’on aperçoit d’ailleurs depuis le port. Les églises n’échappent pas non plus à la peinture blanche ici !

IMG_5156-1374003395-1526374768185.jpg

Pour clôturer cette courte visite d’Arrecife, nous marchons jusqu’au Castillo de San Gabriel. Le fort n’a pas grand intérêt mais nous avons tout de même une jolie vue sur la ville.

Il est maintenant temps de rejoindre la ville de Costa Téguise pour récupérer notre Airbnb pour ces 5 prochains jours. Sur le chemin, nous en profitons pour faire quelques courses au supermarché. Nous avons choisi de loger à Costa Téguise car son emplacement central est idéal pour visiter toute l’île. De plus, cette ville est encore un peu épargné par le tourisme de masse, contrairement au sud de l’île. L’appartement est encore mieux qu’en photo, il est grand, neuf, et avec une vue de folie ! Nous nous installons tranquillement puis allons dîner. La cuisine espagnole nous avait tellement manqué…

IMG_4405


Jour 2 : Lanzarote selon César Manrique

Dimanche 25 mars 2018

Pour notre premier jour sur l’île de Lanzarote, direction le marché de Téguise qui n’a lieu que le dimanche matin. En arrivant, il faut se garer dans un parking payant aux abords de la ville. Le marché est immense mais nous ne trouvons rien de très intéressant… Nous pensions trouver un marché local mais c’est plutôt un marché destiné aux touristes. Nous en profitons pour se balader dans les jolies rues du village avant de reprendre la route.

Après 20 petites minutes de voiture, nous arrivons à Famara Beach, une plage réputée pour les sports nautiques. Il y a beaucoup de vent ce qui nous permet d’observer les surfeurs et kitesurfeurs en pleine action. La plage est vraiment restée sauvage et les falaises en arrière plan lui donnent un charme fou.

Nous rentrons déjeuner à l’appartement puis allons visiter le jardin de cactus. Il a été créé par César Manrique (vous entendrez souvent parler de lui dans cet article) et compte plus de 1400 espèces de cactus. César Manrique était un artiste originaire de Lanzarote et c’est pourquoi beaucoup de ses œuvres se trouvent sur cette île. Il a également contribué à la préservation de l’île du tourisme de masse.

On se promène entre les cactus plus beaux les uns que les autres. Depuis le moulin à gofio, nous avons une jolie vue sur tout le jardin. Comme vous pouvez le voir sur les photos, la météo est très changeante sur l’île. Et la visite du jardin est d’autant plus agréable avec ce joli ciel bleu.

Nous partons ensuite découvrir une autre création de Manrique : Jameos del Agua. Ce site est un tunnel volcanique creusé par une éruption qui a eu lieu il y a plusieurs milliers d’années. Manrique a aménagé cet endroit pour le rendre accessible tout en respectant la nature.

Nous descendons dans le tunnel et tombons directement sur un lac souterrain avec une eau cristalline. Des petits crabes blancs et aveugles vivent dans ces eaux. Oui, ce sont bien tous les petits points blancs que l’on peut apercevoir sur les photos. C’est assez fou !

La visite continue avec une piscine artificielle, une salle de concert et un musée sur les volcans. On s’y sent tellement bien que l’on prend le temps de s’attarder au bord de la piscine.

IMG_5358

Nous voulions initialement visiter La Cueva de Los Verdes mais il est trop tard. On rebrousse alors chemin jusqu’à Costa Téguise et nous arrêtons sur la plage de Punta Mujeres pour regarder les surfeurs. Le soir, nous mangeons encore… des tapas ! On ne peut vraiment pas s’en passer lorsque l’on vient en Espagne.


Jour 3 : Exploration du nord de l’île

Lundi 26 mars 2018

La journée commence là où celle d’hier s’était arrêtée puisque nous allons directement à La Cueva de los Verdes. Il y a un peu de monde mais finalement l’attente est plutôt courte. La visite se fait en groupe et avec un guide qui nous explique l’histoire du tunnel de lave. Il s’agit du même tunnel qu’hier à Jameos del agua. En effet, il fait 6 km de long allant du volcan Corona jusqu’à l’océan.

Durant la visite, les passages très étroits et les grandes « grottes » s’enchaînent pendant 1 km. Par endroit nous pouvons clairement distinguer les coulées de lave et c’est assez impressionnant. La visite se termine avec un lac souterrain qui reflète à la perfection la grotte. A tel point que nous n’avions pas remarqué que c’était un lac avant que la guide ne lance un caillou et que cela fasse des vagues…

La visite terminée, direction la plage de Caleton Blanco, encore un peu plus au nord de l’île. Le blanc du sable et le bleu de la mer contrastent à merveille avec la pierre volcanique. On prend un peu de hauteur dans les dunes pour avoir une plus jolie vue d’ensemble.

On commence à avoir un peu faim avec tout ça, alors on se rend dans le petit village d’Orzola pour déguster du poisson frais. Le ventre bien rempli, nous nous arrêtons ensuite rapidement sur la petite plage de la Canteria. Les plages du nord de l’île sont restées très sauvages, c’est dommage qu’il ne fasse pas encore assez chaud pour s’y baigner.

IMG_5486

Nous reprenons la route pour nous rendre au Mirador del Rio. Il s’agit d’un point de vue panoramique tout au nord de Lanzarote sur l’île voisine de La Graciosa. 

Deux possibilités s’offrent à vous : visiter le site aménagé par Manrique et donc payer ou se garer un peu plus loin sur la falaise et profiter de la même vue gratuitement. Nous avons choisi la deuxième option.

IMG_6707

La vue est tout simplement à couper le souffle ! Nous nous trouvons tout de même à 475m au-dessus de la mer. En contrebas de la falaise, nous pouvons également apercevoir des marais salants. Il y a vraiment beaucoup de vent et nous n’osons malheureusement pas lancer le drone…

Et pour finir en beauté cette journée, nous décidons de réaliser l’ascension du Monte Corona, le volcan qui a créé le tunnel de lave visité le matin. La randonnée débute à quelques mètres de l’église de Ye sur la droite. Il faut alors traverser les jolies vignes typiques des Canaries puis l’ascension peut vraiment commencer. En seulement 30 minutes, nous sommes au bord du cratère.

On se sent tellement petits face à ce trou immense. On ne s’attendait pas non plus à cette couleur rouge sur les parois du cratère. Dernière nous, on aperçoit même la mer, la vue est splendide ! Pour 30 petites minutes d’effort, cela valait vraiment le coup. D’autant plus que nous étions seuls la plupart du temps.

C’était notre dernier jour dans le nord de Lanzarote, les 2 prochains jours seront consacrés au sud et notamment au parc national de Timanfaya.


Jour 4 : Passion volcans !

Mardi 27 mars 2018

Notre ascension du Monte Corona hier nous a donné envie de découvrir d’autres volcans. Alors nous partons de bon matin au volcan El Cuervo. Nous garons la voiture sur un parking d’où nous pouvons déjà voir le volcan en question. Cette fois nous ne sommes pas seuls, El Cuervo semble plus réputé. Nous traversons la mer de lave et en seulement 20 minutes, nous voilà à l’intérieur du cratère.

De nouveau, on se sent minuscules face à l’immensité du volcan. Pour la première fois du séjour, il n’y a pas de vent sur l’île alors on en profite pour faire voler le drone au dessus du volcan. C’est encore plus beau vu du ciel !

Nous faisons ensuite le tour du volcan et c’est finalement ce qui prend le plus de temps. Il faut compter environ 45 minutes pour faire le tour et revenir au parking. Le paysage a des airs de fin du monde, c’est fascinant et angoissant à la fois…

Direction ensuite les salines de Janubio mais nous passons d’abord par la région viticole de la Geria. Nous faisons un rapide arrêt pour prendre quelques photos.

IMG_5642

Nous arrivons aux salines de Janubio et déjà depuis la route les paysages sont magnifiques ! La vue doit être encore plus belle avec un joli ciel bleu. Quoi qu’il en soit, Lanzarote nous surprend de jour en jour avec des paysages toujours différents.

A seulement quelques kilomètres se trouvent Los Hervideros. Il s’agit de grottes créées par une coulée de lave sur lesquelles les vagues viennent se fracasser. La falaise a été aménagée afin que l’on puisse descendre au plus près des grottes pour admirer ce spectacle hors du commun. L’endroit nous plait tellement que l’on décide de pique-niquer ici.

IMG_5654IMG_5673

On enchaîne ensuite avec El Lago Verde. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une lagune verte qui se situe dans le petit village d’El Golfo. Ce qui nous a le plus marqué, c’est la variété des couleurs sur ce site : les falaises rouges et jaunes, le sable noir, la lagune verte… 

On termine cette journée avec Las Montañas del Fuego. Nous arrivons juste avant la fermeture ce qui nous permet d’être assez peu nombreux sur le site. La visite se fait en bus dans la partie protégée du parc national de Timanfaya. C’est assez frustrant de regarder ces paysages lunaires derrière la vitre d’un bus. Monsieur Patate a carrément somnolé tout le long du trajet…

IMG_5683

Lorsque l’on revient au point de départ, des guides nous montrent à quel point l’activité volcanique est toujours bien présente : geyser à l’aide d’un sceau d’eau, grillades au dessus d’une cheminée volcanique… A seulement 2 mètres de profondeur, la température du sol atteint les 400°C !!

IMG_5690

Il est temps de rentrer à Costa Téguise et d’aller dîner. Ce soir nous mangeons les meilleurs tapas que nous avons mangés sur l’île. Mais nous y reviendrons dans un prochain article.


Jour 5 : Dépaysement garanti

Mercredi 28 mars 2018

Notre dernière journée sur l’île débute par l’ascension du Caldera Blanca. C’est déjà notre 3ème volcan mais on ne s’en lasse pas ! En arrivant, je me rends compte que j’ai oublié de prendre des chaussettes… On vient de faire 1h de route pour arriver ici alors tant pis pour moi, je vais souffrir. Après environ 30 minutes de marche, nous arrivons à un premier cratère : La Caldereta. On en profite pour faire une petite pause avant de reprendre la marche.

IMG_5694IMG_6721.JPG

Nous arrivons ensuite au pied du Caldera Blanca et il ne nous reste plus qu’à monter. Après une petite ascension, nous voilà en haut. Le volcan est tout simplement monstrueux avec son kilomètre de diamètre, c’est à couper le souffle. Malheureusement, j’ai beaucoup trop mal aux pieds pour faire le tour du volcan alors on se contente d’envoyer le drone. On a une vue imprenable sur tout le parc de Timanfaya et l’océan. Encore une fois, ce volcan n’a rien à voir avec les autres en termes de couleurs, de forme, de taille…

Il faut maintenant entreprendre le chemin retour jusqu’au parking. Après une petite heure d’effort, nous n’avons envie que d’une chose : se baigner ! On prend alors la direction de la côte de Papagayo, qui se trouve tout au sud de l’île. La fin du trajet s’effectue sur une route en terre avec d’énormes nids de poule, il faut faire attention. Depuis le parking, nous avons accès à différentes plages. Nous nous rendons en premier sur la Playa del Pozo. La plage est immense mais jonchée de rochers alors nous n’osons pas nous baigner ici.

On décide de se rendre sur la petite plage de la Cera mais des rochers nous en séparent. On a un peu la flemme de remonter au parking alors on escalade les rochers et on se retrouve vite de l’autre côté. Cette fois-ci, c’est la bonne, on file se baigner. L’eau est froide mais on reste quand même 30 minutes à se baigner.

Une fois la baignade finie, on décide de grimper sur la falaise au sud de la plage de Papagayo pour avoir un joli point de vue sur celle-ci.

Il est temps de rentrer à Costa Téguise. C’est notre dernier soir sur l’île. Demain nous prenons l’avion à 7h… Mais en attendant nous allons savourer notre dernier repas ici dans un bon restaurant.


Notre séjour à Lanzarote s’achève ici. On a tout aimé sur cette île : les paysages, l’ambiance, la nourriture… Nous ne pouvions pas espérer mieux que ce séjour pour fêter nos 4 ans entre patates !

Deux autres articles seront prochainement publiés sur cette île si dépaysante : un classement des activités que nous avons faites ainsi qu’un guide pratique. Nous espérons que cet article vous a donné envie de découvrir cette île qui nous a tant charmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :